Chess & Strategy
Connaissez-vous le mouvement du Cavalier aux échecs ? C'est la leçon n°5 !


Tatiana Kostiuk & Philippe Dornbusch © Chess & Strategy


Le déplacement du cavalier est original. Il se déplace en L, c’est-à-dire de deux cases dans une direction puis d'une perpendiculairement. C'est la seule pièce du jeu qui ne soit pas bloquée dans son déplacement par les autres pièces. Cette particularité le rend très utile dans les positions fermées. Le cavalier permet aussi de faire des fourchettes (menace de deux pièces à la fois). Le cavalier est souvent la première pièce à entrer en jeu (et également une des premières à disparaître). Plusieurs ouvertures commencent d'ailleurs par un coup de cavalier : Début Réti, défense Alekhine, défense Nimzowitsch du pion-roi, toutes les défenses indiennes, etc. D'autres sont caractérisées par le grand nombre de mouvements de cavalier qu'un des deux camps doit concéder dans l'ouverture : par exemple, la sicilienne Sveshnikov. Progresser aux échecs en étudiant les ouvertures avec notre sélection de livres.

Une partie d'échecs contre l'ordinateur Shredder ?

Choisissez votre niveau (easy, medium, hard) et votre couleur (white, black). Bonne chance !

Pour progresser aux échecs, commandez nos livres

Une question ? Chess & Strategy se tient à votre écoute pour vous aider à progresser.


2007-2012 © Chess & Strategy - tous droits réservés - Reproduction et diffusion interdites